Dec
23

Faire son pain soi-même comme un boulanger !

Faire soi-même son pain, c’est le must absolu ! Aucune machine automatisée ne remplacera jamais les mains de celui qui pétrit la pâte. Soucis d’économie, côté pratique, retour aux traditions, besoin de qualité … toutes les raisons sont bonnes se lancer dans la fabrication du pain. Cependant, avant d’obtenir de délicieuses miches (encore chaudes !), un apprentissage est nécessaire.

Grenier à PainPour connaître tous les secrets de fabrication de nos baguettes, j’ai eu la chance de rencontrer Alexandre Vasco, artisan boulanger et gérant d’un Grenier à Pain. Fondé par Michel Galloyer, le Grenier à Pain à reçu de nombreuses distinctions comme le 1er prix de la meilleure baguette de Paris en 2010 (et celui du meilleur croissant au beurre en 2005 !). Ainsi, le Grenier à Pain a approvisionné le palais de l’Elysée en baguettes cette année-là (rien que ça !).
J’ai aussi pu rencontrer Christophe Sonnet, chef pâtissier et responsable « recherche et développement » du Grenier à Pain, qui s’est chargé de me donner des conseils en pâtisseries.

Quand je suis entré dans le labo, j’ai été très impressionné par la beauté de l’atelier et son matériel, comme par exemple de vieux fours traditionnels en pierre, à l’origine des cuissons parfaites du pain (j’ai d’ailleurs goûté ce pain, il est tout simplement exquis ! Un vrai délice). Maintenant que vous avez l’eau à la bouche, je vous invite à découvrir en vidéo la recette d’une baguette bien de chez nous : la baguette tradition.

Attention, si vous pensez faire une succulente baguette avec la farine fluide de votre placard, vous avez tout faux, il est temps d’arrêter le massacre ! De même, il ne faut jamais utiliser de la levure chimique (sous peine d’avoir un joli pavé indigeste !) mais de la levure de boulanger (trouvable chez le boulanger ou dans certaines grandes surfaces de votre supermarché).

J’ai découvert aussi au Grenier à Pain la fabrication du pain de Gênes aux framboises, accompagné d’un délicat parfum d’amandes. Un vrai régal !

Pour finir, Christophe Sonnet m’a dévoilé sa recette de macarons à la framboise (mes préférés, j’en raffole !). Rien de très compliqué (malgré les apparences), il suffit de suivre la méthode pas à pas.

macarons

Pour les plus gourmands d’entre nous, il existe une quinzaine de magasins Grenier à Pain à Paris et en région parisienne. Pour en savoir plus sur les produits et les magasins, je vous invite à visiter leur site tout à fait charmant : http://www.legrenierapain.com !

Dec
14

Recettes de foie gras pour les fêtes !

La star incontournable des fêtes de fin d’année, c’est le foie gras ! Qu’il soit de canard ou d’oie, accompagné de confiture de figues ou d’abricots, servi lors d’un apéritif ou d’une entrée, le foie gras demeure un met inéluctable de la gastronomie française. Ainsi pas d’hésitation à avoir cette année, il vous faut du foie gras à la table du réveillon ! Pour vous donner un max d’idées de recettes à base de foie gras, j’ai rencontré Miss Terroir, une véritable spécialiste des produits du terroir.  Au-delà de la simple terrine, elle vous fait découvrir des recettes originales (et gourmandes !) Vous pourrez ainsi vous laisser tenter par la ballottine de foie gras aux abricots ou encore la préparation d’une sauce au foie gras et aux champignons.

Saviez-vous que les origines du foie gras remonteraient à l’Egypte ancienne ? En France, l’Alsace et le Sud-Ouest se disputent la paternité de ce met même si en réalité les origines sont beaucoup plus anciennes. Miss Terroir vous explique tout ce qu’il y a à savoir le foie gras pour briller devant vos invités.

Commençons par les bases (pour les débutantes que nous sommes !) : la terrine de foie gras. Pour 5 à 6 personnes, il vous faut les ingrédients suivants : 340g de foie gras cru de canard, 4g de fleur de sel, 1g de poivre moulu, un mélange de 5 baies et 2 cuillères à soupe de Floc de Gascogne. Pour réaliser cette terrine, rien de mieux que de regarder la vidéo !

Et si vous surpreniez vos convives avec un apéritif original ? Miss Terroir vous dévoile sa recette de choux apéritif au foie gras (j’ai goûté, c’est un vrai régal !).

Enfin que serait un bon foie gras sans son accompagnement ? Le choix du pain est indispensable pour une réussite complète, de même que le choix du vin. Pour ne pas commettre d’impairs, Miss Terroir vous aide à choisir. N’oubliez pas que vous pouvez aussi sublimer votre foie gras avec de la fleur de sel, des chutney et confits (mon péché mignon : la confiture de figues !).

Pour ceux et celles qui n’auront pas le temps de faire eux-mêmes leur foie gras, pensez à commander vos terrines de foie gras maison pour 4/6 personnes fabriquées par Miss Terroir elle-même (50€) en téléphonant au 01 43 41 54 49. Plus d’infos sur http://www.missterroir.fr/ !

Nov
29

Sublimez vos chaussures en daim et en cuir !

Bottines en daim, escarpin en cuir, souliers en veau velours… On est absolument ravis de notre nouvelle paire mais une question nous turlupine : Quelle sera la durée de vie de nos chaussures ?
Grosse averse, flaque d’eau, boue, les conditions climatiques mènent la vie dure à nos chaussures (surtout celles de couleur clair !). Les tâches et la saleté sont des adversaires redoutables qui font perdre à nos souliers leur côté duveteux pourtant si élégant. Heureusement, il existe des astuces efficaces pour les entretenir et éviter d’acheter une nouvelle paire tous les mois ! Olivier et Claude, bottiers et cordonniers de l’atelier « Stanislas Bottier » à Paris (15ème) nous dévoilent tous leurs conseils malins. Glaçage, cirage et entretien n’auront plus de secrets pour vous !

Nettoyer des chaussures en veau velour ou daim
Un orage éclate et vos chaussures prennent l’eau ? De vilaines taches blanches apparaissent… Pas de panique ! Tout d’abord l’eau ne tâche pas (donc ce n’est pas une simple goutte qui mettra en péril votre paire achetée la veille). Notre ennemi, c’est la pollution ! Et il existe un moyen simple pour supprimer toutes ces petites tâches disgracieuses : Prenez une brosse à dent et faite mousser la chaussure avec un fond de shampoing et de l’eau tiède. Après l’avoir séchée, la brosser avec une brosse en crepe pour retrouver le velouté du poil !

Apprenez aussi à enlever une tâche de gras sur vos chaussures en daim ainsi qu’à les entretenir au quotidien.

Maintenant que vous êtes incollable sur l’entretien des chaussures en daim ou en veau velours, passons à une autre matière incontournable : le cuir ! Et tout d’abord le cirage, pour sublimer ses chaussures…

Cirer des chaussures en cuir

Tout d’abord il faut nettoyer son plan de travail (et oui manipuler du cirage, ça tâche !). Puis il faut mettre des embouchoirs dans ses souliers (pour les tendre) et ne pas oublier de retirer les lacets. Et hop c’est parti pour la première étape : le dépoussiérage. Passez une brosse dur sur la chaussure puis un petit coup de détergent pour enlever les éventuelles anciennes traces de cirage (vous pouvez même utiliser du lait de toilette pour bébé :p). Appliquez ensuite de la crème de cirage (comme de la cire d’abeille) avec une brosse (l’idéal : un blaireau). Enfin pour faire briller le dessus, utilisez une brosse à crin de cheval pour faire reluire. Il faut alors frotter énergiquement ! Finir en passant un chiffon le plus doux possible (soie, boule de bas nylons)

Pour la touche final et faire briller ses chaussures : le glaçage !

Et pour toutes celles et tous ceux qui veulent un résultat impeccable et qui n’ont pas le courage d’entretenir eux-mêmes leurs souliers, vous pouvez vous rendre à l’Atelier « Stanislas Bottier » au 9 rue Dombasle, 75015 Paris. Olivier et Claude se feront une joie de sublimer vos chaussures !
Renseignements au 01 58 45 11 53.

Nov
17

QOOQ, tablette cuisine top tendance

visuel-nouvelle-tablette-QOOQImpossible de passer à côté de la déferlante tablette, le nouveau joujou à la mode dans les foyers Français (on estime d’ailleurs qu’il s’en vendrait plus d’1 million en 2011). Légers, rapides, design, performants, difficile de ne pas succomber à ces « sofa computers » !
Cependant, au lieu de garder son petit bijou high-tech dans le salon, pourquoi ne pas en profiter dans la cuisine ? À Minute Facile, on craque totalement pour la nouvelle tablette QOOQ, orientée cuisine mais pas seulement. Les pubs sont pleine d’humour, on vous laisse découvrir :)

Fini les livres culinaires remplis de recettes incompréhensibles ou les smartphones abimés par une éclaboussure de farine, la tablette QOOQ est le nouveau livre de cuisine numérique anti-splatch et anti-dérapant ! Conçue spécialement pour la cuisine, elle inclut de nombreux services culinaires : moteur de recherches, planificateur de menus, gestion des listes de courses, possibilité de saisir et de partager ses propres recettes, écran résistant aux éclaboussures d’eau et de gras. Il y a même 500 recettes interactives pré-chargées et 10 recettes de chefs en vidéo. Autrement dit, c’est l’outil indispensable pour une cuisine hype !
Rassurez-vous, la tablette ne se limite pas à la cuisine, vous pourrez toujours aller consulter vos mails comme sur votre Blackberry, naviguer sur le web, regarder vos photos et vidéos, écouter votre musique via un port USB et SD etc…
Et encore un gros +, la tablette est “made in France”, 100% fabriquée dans nos contrées !

recettes QOOQQOOQ ne se consacre pas seulement à la création de tablettes, ils produisent aussi des contenus culinaires de qualité : recettes de cuisines (dont une partie par de grands chefs réputés), reportages vidéos ou fiches vins développées par de grands sommeliers. Toutes les recettes sont expliquées étape par étape (dont plus de 1000 en vidéo). Impossible de louper une recette ! Et ce qu’on adore, ce sont toutes les petites astuces basiques qui aident à améliorer sa technique pour devenir la nouvelle pro de l’art de la table ! Épaissir une sauce, cuire une volaille en cocotte, faire une crème chantilly

Coup de chance, pas besoin d’avoir la tablette pour accéder à ces contenus de qualité, il suffit de commander un PASS QOOQ (à partir de 1,99€ pour 24h) Maintenant vous savez quoi acheter pour Noël !

Alors qui a déjà succombé à la tablette QOOQ et ses contenus culinaires ?

Older posts «